France Intec - Union
Confédérale d'Ingénieurs et Techniciens (U.C.I.T.)
Groupe Bourbonnais

Dernières nouvelles

Assenblée Générale FRANCE INTEC

En raison du confinement dû au coronavirus l’Assemblée Générale 2020 est reportée à une date ultérieure.

En savoir plus > cliquer ici


 

OLYMPIADES DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE MONTLUÇON

Dès 2010, l’Association France Intec Groupe Bourbonnais (FIGB) de l’Union Confédérale Ingénieurs et Techniciens-France Intec (UCIT-FI) a innové dans le Bassin de formation de l’Education Nationale de Montluçon.

Pour cela, elle a lancé, dès 2010, les 1ères olympiades des Ateliers Scientifiques et Techniques des collèges, de la 6ème à la 3ème, et en 2014, les olympiades des Sciences et des Technologies des classes de seconde et première des lycées et bientôt, en 2020, les olympiades des classes Post-bac du bassin, secteurs industriel et tertiaire.

Ces olympiades sont placées sous la haute autorité du Recteur de l’Académie de Clermont-Ferrand.
Ainsi en 2019, se sont déroulées les 10èmes olympiades des collèges et les 6èmes des lycées.
1. A qui s’adressent ces olympiades ? Aux collégiennes et collégiens, aux lycéennes et lycéens et bientôt aux étudiantes et étudiants.
Les olympiades des collèges concernent les collégiens de la 6ème à la 3ème et s’adressent à tous les élèves des 15 collèges du bassin de Montluçon.
• Les olympiades des lycées se dirigent vers les différents lycées du bassin, de la 2ème à la 1ère, lycées généraux, scientifiques, technologiques, professionnels, agricole.
• L’année prochaine 2019-2020 se tiendront les 1ères olympiades des classes Post-bac, enseignement supérieur, tous domaines.
Ce sont des manifestations qui intéressent un grand nombre d’élèves et d’étudiants.

2. Pourquoi organiser ces olympiades ? Quels en sont les objectifs ?
Ils sont multiples, et pour les jeunes, et pour les associations, FIGB, UCIT-FI, les associations partenaires et, couronnant le tout, pour l’essor, le développement de la culture scientifique.

Donc, d’une part en ce qui ce qui concerne les jeunes :
• Faire découvrir les projets scientifiques, technologiques, professionnels des collégiens, des lycéens, des étudiants (2020).
• Conduire un projet pluridisciplinaire, de l’idée, de la réflexion, à la réalisation et à la critique.
• Donner la possibilité aux collégiens, aux lycéens, aux étudiants, à leurs professeurs de se rencontrer, de dialoguer, d’échanger.
• Permettre aux jeunes, le jour des olympiades, dans un amphi où tous sont rassemblés, de s’exprimer en présentant leurs projets devant un auditoire et un jury composé d’enseignants et d’industriels.
• Susciter, conforter les vocations de ces jeunes pour les carrières scientifiques, technologiques, professionnelles, où de belles perspectives professionnelles existent.
• Développer par le sens de l’innovation, de la créativité, de la responsabilité leur esprit critique.
• Faire naître leur volonté de travailler en équipe.
• Permettre aux jeunes de créer des liens pour demander l’aide, les moyens d’autres établissements : collèges, lycées, Ets d’enseignement supérieur, laboratoires, entreprises, autres dispositifs tels que Co-Working, Fab Lab, jumeaux numériques….

D’autre part, par rapport aux associations :
• Montrer l’existence de FIGB, son rôle, œuvrer dans le développement de ses objectifs par rapport aux jeunes et étendre son réseau.
• Participer à l’essor de l’UCIT-FI, de ses objectifs, de son rayonnement et par là même, coopérer à la promotion de l’enseignement technique.
• Mettre en valeur les associations partenaires, telles l’AFDET, l’AMOPA…
Enfin
En fonction des objectifs précédents et en conséquence, en but général, étendre, amplifier la démarche scientifique et par là même faire reconnaitre et accroitre la culture technique avec ses valeurs, ses modes de réflexion, d’expression.
Cette culture technique s’exprime dans les enseignements généraux, scientifiques, technologiques et professionnels. Nulles barrières n’existent entre eux, ils sont tous complémentaires. Dans ce contexte, affirmons l’importance et l’excellence du travail manuel.
D’ailleurs, les diverses présentations des projets lors de ces olympiades ont démontré la parfaite synthèse de tous ces enseignements.
De plus, les réalisations, à quelque niveau que ce soit, sont toujours la synthèse des opérations de la pensée et de la main, depuis l’idée jusqu’à la réalisation finale, en utilisant toutes les méthodes, tous les moyens scientifiques, techniques, pratiques de communication, relationnels, justifier, en un mot, adoptant une démarche scientifique.
Enfin, ces productions appartiennent aux domaines industriel et tertiaire où, filles et garçons, lors de leur parcours de formation, apportent et coordonnent leurs actions et compétences, conjuguant savoirs, savoir-faire, savoir-être et méthodologie personnelle.

NB : Objectifs et méthodologie identiques, analogues, transposables à la conduite de tout projet ou de toute autre réalisation : mini-entreprises, projet baccalauréat, projets baccalauréat professionnel, thèmes d’étude de BTS, DUT, licences professionnelles…

Montluçon, novembre 2019
Edition du 26 novembre 2019
FIGB
Dr Jean FLOQUET